Pour prédire l’impact du réchauffement sur la faune aquatique, des chercheurs anglais ont eut la drôle d'idée d'aller directement chauffer le fond des océans, pour voir.

Vagues de l'océan
Vagues de l'océan © Getty / Sylvie Saivin / EyeEm

Les chercheurs ont installé sur le planché océanique de l'antarctique des plaques chauffante de 10 cm de larges mimant en continu des conditions de température 1 ou 2°C plus chaudes que l'eau ambiante. Des résultats importants que nous commentons avec l'océanographe Jean-Pierre Gattuso :

Une étude qui vaut plus pour l'intérêt de son protocole que pour ses résultats.

Une publication parue dans la revue Current Biology

Programmation musicale
  • LOYLE CARNER

    Ain't nothing changed (radio edit)

    2015

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.