Deux corps de masses différentes et soumis à la gravité chutent à la même vitesse dans le vide. La théorie de la chute universelle des corps de Galilée tient le coup face à la précision du satellite Microscope du CNES envoyé l'année dernière.

Discussion avec l'astrophysicien Jean-Philippe Uzan. 

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.