Pourquoi les mains que l'on trouve peintes dans les grottes sont très souvent amputées d’un ou plusieurs doigts ? Une étude suggère que nos ancêtres se les coupaient bien volontiers…

Mains de la grotte Cosquer,
Mains de la grotte Cosquer, © https://shft.cl/j919wt73y/Jean Clottes

Nos ancêtres du paléolithique se coupaient-ils  volontairement les doigts comme les yakuzas d'aujourd'hui ? Ce coupage de doigt est un sujet qui fait débat depuis longtemps chez les préhistoriens. On retrouve des empreintes de mains amputées sur les parois des grottes de presque toute l’Europe et la plus emblématique est  celle de Gargas dans les Pyrénées. On y compte 231 empreintes de mains et il manque des doigts sur la moitié d’entre-elles.  Mais pourquoi se couperaient-ils les doigts volontairement ? avec le préhistorien Jacques Jaubert,  professeur de préhistoire à l’université de Bordeaux et  chercheur au laboratoire PACEA

Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.