Un gros galet de silex gravé il a 12 000 ans a été découvert à deux pas de la gare d'Angoulême et vient bousculer l’histoire de l’art pariétal.

La derniere oeuvre figurative du paléolithique
La derniere oeuvre figurative du paléolithique © photo Denis Gliksman Inrap dessins Valérie Feruglio.jpg

Sur cette plaquette rectangulaire d’une vingtaine de centimètres de large, on peut voir au premier regard des traces de gravure. Mais quand on regarde un peu plus attentivement, on découvre un cheval quasiment complet aux traits réalistes et quatre autres animaux. Ce caillou a 12 000 ans et vient d'être découvert près de la gare d'Angoulême. 

Avec Miguel Biard, préhistorien, responsable des fouilles pour l’INRAP sur ce chantier préventif au centre d'Angoulême et spécialiste des pierres taillées.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.