La foule n'est pas toujours synonyme de cohue humaine, de mouvement de foule mais peut être aussi observée comme un liquide qui s'écoule.

Foule de marathoniens
Foule de marathoniens © Getty / David Madison

Jusque-là, les scientifiques qui s’étaient intéressés à la foule l’avaient considérée non pas  comme une «entité » en tant que telle, mais comme une collection d’individus. Et ils étudiaient plutôt les interactions entre ces  individus, un peu comme on si on regardait qui influence qui  dans un banc de sardines ou une volée de moineaux. Pour la première fois, des chercheurs en physique ont voulu étudier la foule comme un tout, comme un fluide qui s’écoule. avec Nicolas Bain , physicien à l’ENS de Lyon. Il a mené cette étude avec Denis Bartolo. 

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.