La rousserolle turdoïde suivie à la trace pour identifier chacune de ses escales, une étape essentielle à la protection des espèces de migrateurs en déclin

Rousserolle turdoïde
Rousserolle turdoïde © Getty / DEA / A. CALEGARI

67% des espèces d'oiseaux chanteurs migrateurs dépendants des zones humides sont menacées d'extinction.

Pour favoriser leur conservation, il est nécessaire de protéger, outre leurs sites de nidification, les nombreux sites de halte et d’hivernage où ils se posent et s’installent durant leur migration.

Au préalable, il s’agit donc de les répertorier. C'est ce qu'a réussi à faire une équipe d'ornithologues de l'Université de l'Utah, en suivant par géolocalisation l'incroyable migration de la rousserolle turdoïde, qui parcourt chaque année plus de 11 000 kilomètres entre la Turquie et le sud-est de l’Afrique.

Leur étude, parue dans The Condor ornithological Applications, indique que près de la moitié des zones humides importantes pour leur conservation sont peu ou pas protégées.

L'invité de Mathieu Vidard et Agnès Faivre est Maxime Zucca, ornithologue à Nature Parif et auteur de La migration des oiseaux.

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.