Il y a de plus en plus de poissons lune dans les eaux françaises de l'Atlantique et de la Méditerranée. Une bonne nouvelle pour ce géant tout rond et intriguant mais un indice aussi de l'augmentation de la taille des populations de son plat favori, la méduse.

Discussion avec le biologiste marin David Gremillet, directeur de recherche au CNRS au centre écologie fonctionnelle et évolutive de Montpellier

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.