Le premier génome complet d’une femme de Neandertal morte il y a 55 000 ans nous permet aujourd’hui de mieux comprendre ce que nous avons de Néandertalien en nous.

Le génome complet d'une femme de Néandertal pour mieux comprendre ce que nous avons en nous
Le génome complet d'une femme de Néandertal pour mieux comprendre ce que nous avons en nous © Getty / Cristina Arias

Discussion avec la Paléogénéticienne Céline Bon du Museéum National d'Histoire Naturel.

C'est le deuxième séquençage de génome complet réalisé sur une Néandertalienne. La principale différence est que cette fois-ci, la Néandertalienne a été retrouvée en Croatie dans la grotte de Vindija, donc plus proche de l'ère de répartition connue des Néandertaliens. Le premier génome étudié provenait de la région de l'Altaï, en Sibérie.

Ce génome nous permet notamment de confirmer le métissage entre Néandertaliens et Sapiens. Il nous indique également que 16 variantes génétiques de Néandertal se retrouvent chez l'Homme. Jusqu'à 2,6% de notre génome peut provenir de Néandertal, les Asiatiques ayant la plus grande part.

Pour découvrir ce que Neandertal nous a spécifiquement légué dans notre génome, écoutez la suite !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.