En cherchant dans les plus vieilles glaces des Alpes, une équipe de chercheurs vient de découvrir une pollution importante au plomb et à l’antimoine pendant l’Empire romain.

Roman Lead Water-Pipe With Inscription
Roman Lead Water-Pipe With Inscription © Getty / Heritage Images / Contributeur

En analysant les glaces du col du Dôme, une équipe de chercheurs montre aujourd'hui que pendant l'essor romain, il y a 2 000 ans, l’Europe a connu une forte pollution atmosphérique au plomb et à l’antimoine. Des niveaux comparables aux pollutions dues à l’essence au plomb dans les années 70 du siècle dernier. 

Avec Michel Legrand chimiste de l'environnement et directeur de recherche pour le CNRS

L'équipe