La découverte de ce nouveau fossile est un pas de plus vers la compréhension des origines et de l'évolution de l'homme de Neandertal

C’est à Aroeira au Portugal que les chercheurs ont exhumé des outils et un crâne d'hominidé fossilisé datant de 400 000 ans. Il s’agit du plus vieux crâne découvert dans la péninsule ibérique, et il se pourrait qu’il ait appartenu à un ancêtre de l'homme de Néandertal.

Les résultats de cette découverte ont été publiés dans la revue américaine PNAS.

Jean-Jacques Hublin, directeur du département "Evolution Humaine" de L'institut Max Planck à Leipzig en Allemagne, les commente.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.