Des chercheurs sont allés voir dans le cerveaux (IRM) des personnes qui détestent le fromage, une étude qui montre qu'aversion et adoration ne sont pas si éloignées que ça !

Plateau de fromages
Plateau de fromages © Getty / Washington Post

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.