La paléogénétique nous renseigne sur la provenance des populations de chats domestiques dans l’histoire et laisse à penser que les caractères affectifs soient apparus en Egypte.

La paléogénétique laisse penser que le caractère affectif des chats vient d'Egypte
La paléogénétique laisse penser que le caractère affectif des chats vient d'Egypte © Getty / Ian O'Leary

Discussion avec Thierry Grange, biologiste moléculaire, directeur de recherche CNRS au laboratoire épigénome et paléogénome à l’institut Jacques Monot et co-auteur de ces travaux dans la revue Nature Ecology & Evolution.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.