L'organisation matriarcale des hyènes est quasi unique dans le règne animal. Les femelles savent se faire respecter et sont privilégiées grâce aux liens sociaux qu'elles développent.

Groupe de hyènes
Groupe de hyènes © Olivier Höner

Dans les années 60, les ethnologues expliquaient que, chez les hyènes, les femelles dominaient car elles ressemblaient beaucoup à des mâles et même la forme particulière de leurs organes génitaux avait été invoquée. 

Mais d’après une étude franco-allemande parue hier, rien de tout cela n’est vraiment pertinent ! Elles dominent tout simplement parce qu’elles entretiennent plus de lien d’amitiés ou familiaux dans le groupe. Elles ont plus de soutiens sociaux ! Explications avec Eve Davidian, doctorante pour la Société Leibniz des sciences de Berlin au sein de l’institut de recherche pour la faune sauvage et animal. 

La publication a été menée en partenariat avec l’institut des science de l’évolution de Montpellier (CNRS) 

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.