Chez la souris, des chercheurs américains montrent que les conséquences d'une infection intestinale peuvent être plus grandes quand on bloque la réponse diarrhéique naturelle.

Mieux vaut petite diarrhée que grosse infection.
Mieux vaut petite diarrhée que grosse infection. © Getty / TadejZupancic

Discussion de fond autour de cette étude parue dans la revue Cell Host & Microbes avec le biologiste cellulaire Hervé Blottière spécialiste des relations microbiotes-hôtes, directeur de recherche INRA à l’institut Micalis.

Programmation musicale
  • FISHBACH
    FISHBACH

    Feu

    2017

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.