C’est au large des côtes de Shanghai que se déversent en ce moment les 136 000 tonnes de fuel léger que transportait le pétrolier iranien Sanchi. Pas de marée noire, puisque les huiles qui surnagent dans une mer agitée sur plus de 300 km² sont transparentes mais la crainte tout de même d'une contamination massive.

Cette photo du ministère des Transports de la Chine prise et diffusée le 11 janvier 2018 montre de la fumée et des flammes provenant du pétrolier "Sanchi" en flammes au large des côtes de l'est de la Chine.
Cette photo du ministère des Transports de la Chine prise et diffusée le 11 janvier 2018 montre de la fumée et des flammes provenant du pétrolier "Sanchi" en flammes au large des côtes de l'est de la Chine. © AFP / Ministère des Transports Chinois

Discussion avec Christophe Rousseau adjoint au directeur du CEDRE, le Centre de Documentation, de Recherche et d’Expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux

Une UNE en partenariat avec le magasine ReporTerre.net. 

Programmation musicale
  • BRIGITTE

    SAUVER MA PEAU

    2017

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.