La femelle Mesorhabditis Belari a bien besoin du mâle pour la reproduction mais seulement pour produire un clone d’elle-même qui ne contiendra aucune once d’ADN du mâle.

Mesorhabditis Belari
Mesorhabditis Belari © https://www.inverse.com/

Mesorhabditis Belari est un petit ver rond d'un millimètre dont le mode de reproduction est très particulier. En effet,  les mâle servent uniquement à aider les femelles à  s'auto-cloner. Explication avec Pierre-Henri Gouyon, professeur au Muséum national  d’histoire naturelle et spécialiste de l’évolution des espèces.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.