A la Une de la science, une étude qui met les infirmiers et les aides-soignants au centre de l’évaluation de l’état de conscience des patients…

Patient en clinique
Patient en clinique © Getty / Sergei Malgavko

Des équipes de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP, de l’Inserm et de l’Institut du cerveau et de la moelle épinière, ont montré que l'appréciation de ces soignants, concernant l'état de conscience des patients, représentait une réelle valeur ajoutée aux diagnostics médicaux et aux examens d’imagerie cérébrale classiques. L’outil sur lequel est basé la méthode a été baptisé « DoC-feeling » (DoC pour Disorders of Consciousness) et il fait l’objet d’une publication dans la revue British Medical Journal Open.

Avec Bertrand Hermann, neurologue spécialisé en réanimation à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière (AP-HP)

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.