Une expérience vidéo élégante à la Tour Eiffel nous ramène à une expérience fondatrice de l’astronomie et de la mesure du temps.

il est 12h15 à ce moment précis.
il est 12h15 à ce moment précis. © Innovaxiom

Pour célébrer la tenue en novembre prochain à Paris du premier congrès international sur le Temps : “Time World”, deux astronomes et une journaliste ont imaginé une drôle d’expérience. 

Ils vont transformer la grande dame de Paris en Gnomon, la forme la plus simple du cadran solaire. Le film du projet sera visible demain.  Avec Denis Savoie, chercheur à l’observatoire de Paris et pour Universcience.

Et si on hackait la Tour Eiffel pour en faire un cadran solaire ? À l'occasion de ce congrès, l'équipe s'est dit qu'ils allaient utiliser ou plutôt revenir à un usage de la Tour Eiffel qui existe toujours aujourd'hui grâce aux astronomes. A la fin du XIXème siècle, la Tour Eiffel va devenir un centre pour la radiodiffusion. 

Et au deuxième étage de la Tour Eiffel, il y avait un canon qui sonnait le midi moyen local tous les jours d'où l'expression "midi pétante". On ne sait pas exactement si un boulot de canon partait réellement à midi, mais le chercheur raconte que cela faisait du bruit et que la même système existait au XVIIIème siècle au Palais Royal. Ce canon est donc l'ancêtre de l'horloge parlante qui va être développée en 1930. 

"On s'est dit avec Jean-Philippe Uzan, qu'on allait non pas utiliser le 'boom' ni la radiotélégraphie, mais plutôt l'ombre de la Tour parce qu'on peut utiliser cette ombre pour revenir à un usage antique de gnomons parce que c'est le premier outil astrologique. Cela vient des Babyloniens. Et nous avons filmé cette expérience qui sera bientôt sur le site."

Cela reste une expérience vidéo. Les ingénieurs n'ont pas tracé les traits qui donnent l'heure sur le sol de Paris. Un drone a filmé l'ombre de la Tour Eiffel le jour du solstice d'été. C'est à midi que l'ombre est la plus courte, quand elle pointe vers le sud solaire : elle fait environ 143 à 150 mètres de long. Et en montrant cette ombre, on pourra montrer aux Parisiens le décalage entre le temps légal et l'heure solaire. 

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.