Un « courant-jet » de métal liquide s’écoule à près de 3000 km sous nos pieds, près du noyau terrestre.

Au milieu de la Terre coule une rivière de fer !
Au milieu de la Terre coule une rivière de fer ! © Getty / uncle-rico

C'est un phénomène dont la traduction littérale est : "courant-jet". Ce n'est pas une rivière, mais plutôt "un écoulement confiné de matière liquide qui prend place au milieu d'un vaste océan de fer liquide, le noyau externe de la Terre", souligne le géophysicien Alexandre Fournier.

Autres caractéristiques de cet écoulement : il se produit à près de 3000 km sous nos pieds au niveau du noyau externe terrestre, il est localisé entre l'Alaska et la Sibérie, sa largeur est de 420 km, et il se déplace à une vitesse de 50 km par an.

Ce courant-jet de fer fondu fait l'objet d'une publication parue dans Nature Geoscience.

Sa structure et sa forme ont été mis en évidence grâce aux "constellations de boussoles" de la mission Swarm de l’Agence spatiale européenne, lancée en 2013, et qui ont notamment permis de récupérer des images à rayons X très détaillées du noyau terrestre.

Pour sonder les entrailles de la Terre, les physiciens s’appuient surtout sur les satellites qui étudient le champ magnétique. Aussi ce phénomène avait-il déjà été identifié par le passé par les scientifiques.

Pour mieux comprendre cette dynamique à l'intérieur de notre planète, Agnès Faivre et Daniel Fiévet reçoivent Alexandre Fournier, géophysicien et professeur à l'Institut de physique du globe de Paris (IPGP). Il s'intéresse notamment à la prévision des variations du champ magnétique.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.