Un groupe de diplomates et de scientifiques des Nations Unies fait le point sur les efforts concrets à accomplir pour respecter l’accord de Paris et le temps presse.

Lac desséché dans le Nevada
Lac desséché dans le Nevada © Getty / Ethan Miller

Plusieurs dizaines de personnalités se sont adressées au G20 à travers la revue Nature, pour alerter sur l'urgence d'agir si l'on veut sauver la planète. En effet 2020 est un point de non-retour pour le climat.

Discussion autour de cet édito avec le climatologue français Hervé Le Treut :

Le changement climatique c'est le résultat des émissions du passé. Les émissions d'aujourd'hui ont des conséquences que l'on ne mesure pas, car les gaz à effet de serre restent très longtemps dans l'atmosphère. Dans 20 ans, il faudrait arrêter tout ce qui est charbon, gaz naturel. Sinon on va se retrouver tôt ou tard avec l'impossibilité d'empêcher le climat d'atteindre les 2° de réchauffement.

Aujourd'hui beaucoup de choses vont dans le bon sens selon Hervé Le Treut. Le seul souci c'est que nous sommes confrontés au temps qui passe. Il n'y a pas une solution, mais plusieurs. Pour le climatologue, une des priorités est l'éducation. Il fait bien entendu référence aux Etats-Unis et la Grande-Bretagne.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.