Le plaisir de manger chez les enfants est un facteur clef pour des choix plus sains. Pour comprendre l'influence du plaisir sur les choix alimentaires des plus jeunes, des scientifiques de l’INRA de Dijon ont invité une soixantaine d’enfants de 5 à 11 ans pour un goûter expérimental.

Le goûts chez l'enfant
Le goûts chez l'enfant © Getty / Julia Smith

Discussion avec Lucile Marty doctorante au centre des sciences du goût et de l’alimentation (INRA/CNRS/Université de Bourgogne-Franche-Comté, AgroSup Dijon), décrit ces goûters expérimentaux :

Les enfants arrivaient au laboratoire et chacun avait un buffet individuel avec une vingtaine d'aliments très différents (gâteaux, bonbons, fruits.. des aliments gras comme des aliments plus sains). Les enfants devaient ensuite choisir cinq  aliments pour composer leur goûter.  Ensuite, une partie plus ludique sur tablette proposait aux enfants d'associer des goûts qui allaient ensemble, et de classer les produits en "miam" et "burk".

Les enfants qui ont été les plus perméables aux messages nutritionnels, se sont sentis autorisés à consommer des aliments "gras sucrés". Aborder l'alimentation sous l'angle du plaisir permet de ne pas avoir de charge affective supplémentaire pour les plats "gras / sucrés".

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.