Alors que le charismatique rappeur canadien Drake est sur le point de sortir un nouvel un album, il est temps de s'interroger sur les liens très forts qu'il entretien avec les Raptors de Toronto, son équipe de basket favorite.

Le rappeur-compositeur, chanteur et acteur, Drake, pendant un match de son équipe de basket favorite, les Raptors de Toronto, le 21 février 2020.
Le rappeur-compositeur, chanteur et acteur, Drake, pendant un match de son équipe de basket favorite, les Raptors de Toronto, le 21 février 2020. © Getty / Rick Madonik / Toronto Star

A 34 ans, le rappeur canadien Drake rencontre depuis 2010 un succès dément avec sa musique ambitieuse. Sur la plateforme Spotify, il est ainsi l’artiste le plus suivi, avec près de 50 milliards d’écoute. Son prochain disque, intitulé Certified Lover Boy, sera un des événements musicaux de 2021.

Quel est son rapport avec le sport ?

Drake est un supporter acharné de l’équipe de basket de sa ville natale, les Raptors de Toronto, une franchise de NBA. Pour tous ceux qui ne comprennent rien à ce que je raconte, parce qu’ils ne s’intéressent pas à la NBA ou au hip hop canadien, je leur conseille de voir un documentaire passionnant, The Carter Effect, disponible sur Netflix. Il raconte comment un basketteur flamboyant, Vince Carter a transformé, au début des années 2000, les Raptors, mais aussi la ville de Toronto. The Carter Effect débute par une série de compliments adressés à ce joueur, avec en fond, un tube de Drake, Know Yourself.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Donc Drake était donc fasciné par ce Carter…

Complètement. Quand il était adolescent, Drake a assisté à un match des Raptors à l’issue duquel Carter lui a jeté son brassard, que le futur rappeur a conservé comme un trésor. C’est depuis cette époque, qu’il vénère cette équipe.

Concrètement, comment s’exprime la passion de Drake pour les Raptors ?

De diverses manières. Tout d’abord, il a cité la franchise à plusieurs reprises dans ses morceaux. Comme dans O to 100, the Catch Up, un single sorti en 2014, dans lequel, il chante qu’il rêve d’être un Raptor, parce que ça lui permettrait de payer ses factures. En anglais ça donne: "I'm on some Raptors pay my bills".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Et j’imagine que Drake assiste régulièrement aux matches de sa franchise préférée…

PEM : Oui, on le voit souvent au bord du parquet en train d’hurler ses encouragements aux Raptors, ou en train de chambrer la formation adverse. Lors du premier match de la finale de la NBA en 2019, qui opposait la franchise de Toronto aux Golden States Warriors, Drake a même invectivé Stephen Curry, la star des Warriors, visage contre visage, allant jusqu’à lui arracher un cheveu, qu’il a mis ensuite en vente sur Ebay.

Quelle équipe a finalement remporté cette finale 2019 ?

Les Raptors, qui, à cette occasion, ont décroché le premier titre NBA de leur histoire. Ce qui, vous l’imaginez, a mis Drake dans un état d’euphorie totale. Il a été alors récompensé de sa fidélité en recevant la bague des champions, que seuls les joueurs vainqueurs de la NBA sont censés porter. Dans la foulée Drake a publié un morceau, Money in the Grave, dans lequel il explique en gros que, comme dirait Thierry Roland, après un tel succès, il peut désormais mourir tranquille, en se faisant enterrer avec l’argent qu’il a gagné. Et avec sa fameuse bague aussi, on imagine.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Peut-on imaginer que Drake prenne un jour le contrôle des Raptors ?

Alors il est déjà officiellement ambassadeur de la franchise, qui a développé un partenariat avec OVO, sa marque de vêtement… Mais c’est vrai que Drake a laissé entendre qu’il voudrait un jour devenir le propriétaire des Raptors. Pour l’instant il ne s’agit que d’un rêve, puisque sa fortune personnelle, estimée à 150 millions de dollars, ne s’élève qu’à un dixième de la valeur de la franchise. Ce qui, au passage, dit beaucoup du rapport de force qui existe désormais entre le sport et la culture, puisqu’un des artistes les plus influents du moment demeure un acteur mineur du sport business.

Thèmes associés