Décédé le 25 novembre à l'âge de 60 ans, Diego Maradona avait suscité de son vivant un nombre considérable de chansons depuis près de trente ans. Voici une sélection des quatre meilleurs titres inspirés par son parcours ou sa personnalités.

Le footballeur Diego Maradona pendant la Coupe du Monde de la FIFA en 1982 le 2 juillet 1982 au stade Sarria de Barcelone.
Le footballeur Diego Maradona pendant la Coupe du Monde de la FIFA en 1982 le 2 juillet 1982 au stade Sarria de Barcelone. © Getty / Harry Melchert / alliance d'images

J'ai choisi mes quatre chansons favorites consacrées à Maradona. Il s’agit d’un classement subjectif, dont j’ai écarté les morceaux les plus évidents, comme La Mano de Dios de Rodrigo, ou les titres de Manu Chao.

Avec quel morceau allez-vous débuter votre Top 4 ?

Avec une chanson enregistrée à Naples, intitulée Maradona è meglio 'e pelé, ce qui signifie « Maradona est meilleur que Pelé ». Cette ode explicite a été enregistrée par un chanteur local, Emilio Campassi, en 1984, avant même que Maradona ne signe à Naples, preuve que la ferveur là-bas était telle, qu’elle avait précédé l’arrivée de l’idole.

Quel est que votre troisième morceau favori de votre top 4, consacré au Pibe de Oro ?

Il s’appelle Dieguitos y Mafaldas et il date de 1999. Son auteur, l’artiste espagnol Joaquín Sabina, très engagé à gauche, y raconte de manière imagée comment, à l’âge de 20 ans, Maradona avait guidé Boca Junior vers le titre de champion d’Argentine, en 1981.

Quel titre occupe la deuxième place ?

Et bien c’est un morceau sorti avant la Coupe du monde 2010, quand Maradona était sélectionneur de l’Argentine. Une équipe que The Dirty 9s, un groupe de rock irlandais, a choisi d’encourager avec Ballad of El diego, titre très orchestré, qu’on croirait tiré d’une bande originale d’un film de James Bond.

Enfin quelle est, selon vous, la plus belle chanson jamais composée à la gloire de Maradona ?

Sans surprise, elle vient d’Argentine. En 1999, le rockeur Andres Calamaro a dégainé un morceau engageant simplement intitulé Maradona, qui décrit l’ancien numéro 10 comme un « guerrier doté d’un don céleste », et qui rappelle la joie enfantine que suscitait le spectacle de ses exploits sur le terrain.

Que disent finalement ces quatre chansons de Maradona ?

On a là des titres au style très divers, composés par artistes originaires de pays différents et qui révèlent de facettes bien distinctes de l’ancien meneur de jeu. Bref, ces quatre morceaux témoignent bien du fascinant bouillonnement musical qu’a suscité Maradona. Un phénomène unique dans l’histoire du football, et même sans doute dans l’histoire du sport en général.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.