Ce soir Nantes accueille Monaco. Or, en 1984, Nantes- Monaco avait justement été le premier de l’histoire du Championnat de France retransmis sur Canal +. Alors qu’un appel d’offres est en cours au sujet de la diffusion de la L1, voici une histoire musicale de la révolution éditoriale opérée par Canal dans le foot.

Charles Biétry journaliste sportif, le 17 mars 1998, à Canal+.
Charles Biétry journaliste sportif, le 17 mars 1998, à Canal+. © Getty / Gilbert Iundt; Jean-Yves Ruszniewski/TempSport/Corbis/VCG

On commence notre voyage dans le temps avec un titre des années 1980, La Troisième Mi-Temps, interprété par le groupe Carton Rouge, au sein duquel on reconnaît Thierry Roland, qui était alors la voix du foot sur TF1.

Y a-t-il un rapport entre Canal + et cette chanson ?

Absolument aucun. Si ce n’est que, d’une certaine manière, Charles Biétry, le premier directeur des sports de Canal, a créé son service en opposition totale avec ce que cette chanson reflète. À savoir le côté gouailleur, voire un peu beauf de Thierry Roland, qui était attachant en raison même de ses approximations. Biétry exigeait au contraire que ses commentateurs fassent preuve d’une rigueur totale à l’antenne.

Révolution éditoriale, mais pas que, Charles Biétry a imprimé un style.

Oui, il a aussi fait évoluer la manière dont les matches étaient filmés et présentés à la télévision, en les introduisant avec des séquences souvent spectaculaires. Dans le même esprit, sur Canal, les génériques des émissions de foot ont toujours fait l’objet d’un soin particulier. Ma préférence va vers cette musique signée David Hallyday qui accompagnait Jour de Foot à la fin des années 1990, et qui me fait encore frissonner aujourd’hui.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Et dans le contenu même de ces émissions de foot, Canal a été  très novatrice.

Totalement. La chaîne cryptée a su renouveler constamment son traitement magazine, en y ajoutant toujours plus d’infos et de divertissements. Avec par exemple Fabulous Sport, un programme présenté par Darren Tulett et Isabelle Moreau entre 2007 et 2010, qui démontrait que le foot et la musique participaient d’un même élan culturel. Dans Fabulous Sport, on pouvait entendre un chanteur nommé Georges interpréter un morceau à la gloire d’Arsène Wenger avec le rappeur Oxmo Puccino.

Et alors plus près de nous, comment le traitement du football su Canal s’est distingué dans les années 2010 ?

Par son impertinence notamment, à travers une émission comme J+1. Chaque semaine le comédien Julien Cazarre y taillait avec talent les acteurs de notre Championnat. Ce qui a donné lieu, en 2016, a une séquence culte : l’attaquant Guillaume Hoarau a détourné dans J+1 la Corrida de Francis Cabrel, pour répondre avec humour, aux provocations de Cazarre.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Effectivement c’est très réussi. 

Oui et on ne peut s’empêcher d’être un peu nostalgique en écoutant cette chanson, parce que Cazarre n’officie plus sur Canal +, pas plus que Stéphane Guy, qui présentait alors l’émission, et qui a été viré de la chaîne il y a un mois. Je me permets conclure cette chronique en lui adressant un salut amical.