Depuis que les pilules contraceptives de troisième et de quatrième générations sont accusées d’accroître les troubles emboliques veineux, toutes les méthodes de contraception sont remises en question.

Caroline Cartier s’est rendue à Sauve , dans le Gard, chez Anne.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.