Caroline Cartier entame une nouvelle étape cette semaine à Calais, où des associations venant en aide aux migrants sur place ont dénoncé vendredi un « véritable scandale humanitaire ».

Elles demandent au Premier ministre de les recevoir pour discuter de mesures urgentes après l’évacuation mardi dernier d’environ 140 migrants de deux camps.

Etat des lieux au moment d’un repas, servi par l'association Salam, où Claudine est bénévole.

2.300 migrants vivent dans la "jungle" de Calais.
2.300 migrants vivent dans la "jungle" de Calais. © Zuma Press/MaxPPP / Velar Grant
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.