En plein débat sur la transition énergétique, Caroline Cartier était début septembre àSaint-Paul-Trois-Château x, à proximité du site nucléaire de Tricastin.

Munie d’un compteur Geiger, elle était entrée dans le salon de coiffure du village.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.