Dernière étape de « Chemin faisant, la vie de Cartier », à Calais, ce port du Nord de la France où transitent des milliers de migrants qui espèrent rejoindre la Grande-Bretagne.

Parfois dans des abris de fortune fabriqués de bric et de broc comme dans la "jungle", ce bois où des migrants ont établi un campement.

Et cela ne plait pas toujours aux habitants du coin, comme Bruno, président du club canin de Calais.

2.300 migrants vivent dans la "jungle" de Calais.
2.300 migrants vivent dans la "jungle" de Calais. © Zuma Press/MaxPPP / Velar Grant
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.