A Calais, les migrants sont aujourd'hui 2300 à y attendre dans des campements de fortune l'occasion de traverser les 25 kilomètres qui les séparent des côtes anglaises.

Rencontre avec Bruno, éducateur canin.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.