Au début du mois Robert Ménard lançait la polémique en déclarant que 64,4 % des enfants scolarisés dans sa ville étaient musulmans.

Que disent les prénoms des enfants et des parents sur la population?La parole est à Chantal, à la sortie d’une des écoles de la ville.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.