Caroline Cartier est cette semaine à Paris, boulevard de la Chapelle, là où une salle de shoot doit voir le jour.

Car l’Assemblée nationale vient d’autoriser l’expérimentation de salles de consommation de drogue à moindre risque.

Caroline a rencontré Samy, facteur humaniste, issu d'une famille nombreuse et qui a lui-même perdu des frères en raison de leur toxicomanie.

Une salle de shoot à Genève.
Une salle de shoot à Genève. © PhotoPQR/Le Dauphiné Libéré
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.