Depuis vendredi, le forum des images à Paris consacre un cycle aux feel good movie, en bon français les films qui font du bien.

Affiche de Comme un avion
Affiche de Comme un avion © Corbis / Bruno Padalydès

Depuis vendredi, le forum des images à Paris consacre un cycle aux feel good movie, en bon français les films qui font du bien. Dans leur programmation, j’ai choisi un film également visible en DVD ou en VOD dans son salon à ... Calais, par exemple ...

Comme un avion de et avec Bruno Podalydès est une merveilleuse comédie douce rêveuse nettement plus politique qu’elle ne s’en doute elle-même, où le fait d’arriver en bateau chez des gens qui ne vous attendent pas est synonyme de bien être et d’HOSPITALITE .

Voilà donc Bruno Podalydès qui a besoin de faire un break et décide de faire du kayak sur les bords d’une jolie rivière. Vous admettrez déjà que c'est nettement plus poétique qu'un ministre démissionnaire en navette fluviale, sur le quai de Bercy. Avant d’embarquer, cet homme qui rêve de décoller (je parle de Bruno Podalydes, pas de l'ex-ministre) est d'abord confronté au montage du kayak : ces séquences rappellent à quel point les hommes sont de grands enfants, fascinés par les maquettes, et super contents d’acheter du matos sans savoir s’en servir. Et puis ça y est, grâce à son épouse, pas mécontente qu’il prenne le large, il se jette à l’eau : Bruno rame, glisse sur l’eau, avec son gilet de sauvetage. Quand il échoue sur la terre ferme, c’est dans une clairière … amie où la propriétaire et les habitués d’une guinguette le recueillent et le nourrissent. La propriétaire incarnée par Agnes Jaoui a cinquante ans, des formes dignes d'une toile de Renoir et elle en fait un usage décomplexé. Oui pardon, il n’y a pas qu’une certaine droite qui est décomplexée… Si les hommes politiques pouvaient arrêter de pervertir certains mots qui ne leur ont rien fait …

Mais revenons à notre guinguette : là les habitués initient bruno Podalydes aux vertus de la fée verte, l’absinthe. Ce spiritueux qui fut interdit en 1915, avant que, le 2 novembre 1988, exactement, … Michel Rocard, non ce n’est pas une blague, signe un décret autorisant la présence de thuyone (la principale molécule de l'huile essentielle d'absinthe) dans les boissons et l'alimentation. C'est marrant : quand on regarde une fontaine à absinthe, cet objet belle époque tellement français, on y trouve des ressemblances frappantes avec le narguilé ...

Depuis quelques jours, sur internet, on peut voir cette photo déchirante : une marée orange composée de plusieurs milliers de gilets de sauvetages disposée devant le Parlement britannique à Londres. 2500 gilets de migrants qui ont tous perdu la vie durant leur voyage depuis la Turquie jusqu'à l'île grecque de Chios. Un cimetière de gilets de sauvetage d’hommes qui, justement, n’ont pas été sauvés. N’ont pas pu se réfugier dans des clairières amies. Alors bien sûr le sort tragique d’un migrant n’a rien à voir avec l’envie de rompre les amarres d’un quinquagénaire en mal de rêverie, mais Comme un avion rappelle que l’hospitalité fait autant de bien à ceux qui sont accueillis qu’à ceux qui accueillent.

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.