La vie est un Je, oui, mais elle a besoin des autres pour se conjuguer. Les autres, il a passé sa vie à les photographier, à les filmer, à les raconter, à se raconter aussi à travers eux. Il lui a fallu trouver la bonne distance entre sa caméra et son sujet, à hauteur d’homme toujours, dans une recherche obsessionnelle du point. De la guerre d’Algérie au Biafra en passant par le Vietnam et le Rwanda, il aura couvert 30 ans de conflits, avant de continuer à capter la souffrance, ailleurs, autrement, à immortaliser les grands de ce monde, la misère ordinaire et la disparition. Sa boîte noire aura fixé les sourires comme la famine. On retiendra l’Afrique, le désert, les fous, les paysans, la justice… mais surtout l’effacement, la douleur et les temps morts, là où tout se joue finalement…Daphné Roulier.

Raymond Depardon
Raymond Depardon © Anne Audigier / Radiofrance

Les invités

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.