Yasmina Reza
Yasmina Reza © Pascal Victor / Artcomart

Rediffusion du 22 novembre 2015

La vie est un Je, oui, mais elle a besoin des autres pour se conjuguer. Les autres, elle les scrute, les scanne, les passe au tamis de son écriture tendue, tranchante, où chaque mot pèse son poids de silence. D’ailleurs, depuis 30 ans, c’est le silence qu’elle écrit, et dans ses interstices, nos gesticulations, nos subterfuges, nos capitulations, nos paradoxes, la solitude, le temps qui passe, l’inéluctable. Elle a le mordant des femmes qui laisse entendre sans s’attarder, avec légèreté, gravité et un sens féroce de la dérision. Cette femme de lettre perçante, au physique de gitane, bardées de prix, couvertes d’honneurs, dont les pièces sont jouées dans le monde entier, et les livres, des best-sellers, me regarde de ses yeux de velours. On la sent aux aguets, affûtée, rétive, inquiète ou indifférente à cet exercice qu’elle exècre par dessus-tout : l’interview. Pour expliquer quoi au juste ? Les clés sont dans son œuvre, et pourtant elle est là, face à moi… pour nous parler d’elle et de sa pièce Comment raconter la partie. Daphné Roulie r.

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.