On ne vit qu'une fois  On ne vit qu'une fois-Patrick Pelloux-préface de Charb- postface de Cynthia Fleury
On ne vit qu'une fois On ne vit qu'une fois-Patrick Pelloux-préface de Charb- postface de Cynthia Fleury © Le Cherche Midi / Patrick Pelloux

L’Homme du jour est un indigné… un teigneux, une grande gueule, du genre à ruer dans les brancards, micros ouverts. Ce lanceur d’alerte en stéthoscope et blouse blanche aura fait tomber un ministre, réclamé la démission d’un autre, mis le feu au gouvernement RAFFARIN, déjà abrutie par la chaleur et son incurie lors de la canicule, qui aura tué la bagatelle de 15.000 personnes l’été 2003. Il a le sens des priorités, notre homme. Normal, me direz-vous, pour un urgentiste en mode combat qui lutte chaque jour … contre la mort, contre la privatisation de l’hôpital, contre l’absurdité de la vie. Depuis le 7 janvier dernier, et le massacre de ses compagnons de route de Charlie Hebdo, il se remet doucement, vaillamment, d’une anesthésie quasi-générale. Peu à peu, le cœur en miettes, il retrouve souffle et sommeil, et fait la part des choses entre les vraies urgences, et le reste.Daphné Roulier.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.