Ce soir, la parole est à la défense. On prétend qu’il est le Woody Allen du barreau, la star des prétoires, l’avocat le plus puissant de France selon le baromètre annuel du magazine GQ… Pourtant, le ténor est discret, farouchement secret même. De lui, on sait peu de choses… sinon qu’il affectionne les doublures léopard, la couleur jaune, les chemises sur-mesure et qu’il regarde les tribunaux, comme un curé, les porte-jarretelles. Il a le métier dans la peau. Cet ex-commis d’office, qui écumait à 20 ans les procès d’assises, comme d’autres hantent les salles d’art et d’essai, est devenu un animal de combat, un joueur d’échecs que les grands de ce monde s’arrachent… Bernard TAPIE, Catherine DENEUVE, Denis ROBERT, François-Marie BANIER, Gérard DEPARDIEU, Jacques SERVIER, Jean-François COPE, Roman POLANSKI, le marchand d’art Guy WILDENSTEIN : sa salle d’attente est l’un des carrés VIP les plus courus d’Europe. Mais s’il est de tous les procès médiatiques, il se méfie viscéralement de la lumière. On l’entend peu, hors du prétoire. D’où l’envie de lui tendre un miroir et un micro. La séance est ouverte.

Daphné Roulier

►►► POUR ALLER + LOIN

Découvrez ici avec l’avocat Hervé Témime les spécificités de son rôle de pénaliste, et comment, habituellement employé en défense, s’est retrouvé à plaider pour la partie civile dans l’affaire Maurice Agnelet.

Maitre Hervé Témime, avocat des Laboratoires Servier
Maitre Hervé Témime, avocat des Laboratoires Servier © MAXPPP / ©Thomas Padilla
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.