La vie est un JE, certes, mais elle a besoin des autres pour se conjuguer. D’ailleurs, que ferions nous sans eux ? Ouvrez les yeux, observez les, écoutez les…

Prenez-le temps et vous verrez toute l’humanité se dessiner à travers un geste, une attitude ou une situation apparemment sans intérêt. Ces scènes de la vie quotidienne, l’homme du jour en a fait des saynètes croquées en deux coups de crayon. Des choses vues et entendues, prises sur le vif dans le métro, au MacDo, aux terrasses de café et qui disent plus de nous, de nos névroses et de l’époque que tous les traités de sociologie. Affreux, sales et méchants, nous ne sommes pas beaux à voir dans notre jus, mais l’on en rit. Car c’est irrésistible. Tout comme l’est sa guerre des boutons, version dermato, filmé à hauteur de slip et qui a électrisé le box-office.

De la BD au ciné, il décline ses obsessions : le sexe, l’adolescence, la virilité, mais aussi son enfance chaotique entre la France et le Moyen-Orient, la bêtise, le machisme et toute forme de violence ou d’intolérance. Dans l’Arabe du Futur, récit de jeunesse, il se met à nu, nous parle de son père et de ses tribulations entre deux dictatures, dans les années 70. Une histoire qui télescope la grande et résonne étonnamment à nos oreilles contemporaines…

Daphné Roulier

Rediffusion du samedi 21 février 2015

Riad Sattouf
Riad Sattouf © Radio France / vincent josse
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.