On ne les compte plus, les jeunes filles en fleur qui sont devenues femmes au cinéma, des héroïnes d’Eric Rohmer aux alter egos de Sofia Coppola.

Mais celle qu’on préfère, la plus romanesque et la plus fragile, c’est Natalie Wood dans La Fièvre dans le sang d’Elia Kazan que la psychanalyste Caroline Eliacheff a revu pour nous.

La Fièvre dans le sang de Elia Kazan
La Fièvre dans le sang de Elia Kazan © radio-france

Dans le générique de cet épisode vous avez pu entendre des extraits des films suivants :

Certains l’aiment chaud de Billy Wilder, Laurence Anyways de Xavier Dolan.

Pour l'instrumental de fin, extrait de la BOF du film La Fièvre dans le sang, musique de David Amram.

Les liens

Les éditions Albin Michel

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.