La vision 3D stéréoscopique peut-être inventée par Léonard de Vinci (par Axel Villard-Faure), un rapport sur les pesticides contestable (par Dominique Dupagne), et la finale nationale du premier FameLab (par Florence Porcel).

Léonard de Vinci a-t-il inventé la vision 3D stéréoscopique ?

C'est la thèse soutenue par deux chercheurs de l'université de Bamberg. Ils ont travaillé sur deux Joconde, celle de Léonard de Vinci et la Joconde du Prado redécouverte en 2012, qui s'est avérée avoir été peinte en simultanée de celle du maître. Les deux peintures sont très ressemblantes et pour cause : les deux auteurs étaient côte à côte pour travailler.

Joconde de Léonard de Vinci et la Joconde du Prado
Joconde de Léonard de Vinci et la Joconde du Prado ©

Le résultat de ce travail simultané, du maitre et de son disciple, est surprenant puisque les deux Mona Lisa sont peintes avec un léger décalage de perspective de 6,9 cm exactement. Ce décalage, rapporté à la distance d'observation correspond à peu près au décalage entre deux yeux humains ce qui nous permet aujourd’hui de voir la Joconde en trois dimensions. Le travail des deux allemands ne nous dit pas si l'expérience était intentionnelle ou non, mais le fait est que nous pouvons aujourd’hui admirer ce chef d'œuvre en relief avec un peu d'entrainement (lire la méthode ci dessous ).

Joconde en vision 3D stéréoscopique
Joconde en vision 3D stéréoscopique ©

Pour voir le relief :

  • Approcher votre visage de l'écran jusqu'à ce que les deux Joconde deviennent complètement floues

  • Reculer doucement

  • Trois Joconde devraient apparaitre progressivement, celle du milieu est le mélange des deux autres.

  • Concentrez vous sur celle du milieu et reculer jusqu'a ce qu'elle devienne nette. Elle est en Relief !

  • Si vous perdez la Joconde du milieu recommencez du début

Pesticides et infanticide

Dans un rapport pompeusement appelé EXPPERT, l'association Générations Futures alerte le public sur l'exposition des enfants à de nombreux pesticides, susceptibles d'avoir des effets hormonaux (modificateurs endocriniens). Bien que les données sources ne soient pas disponibles, il est clair que ce document militant et non scientifique repose sur du vent et ne démontre en rien l'existence d'un danger, ni même d'un risque. À vouloir trop prouver, l'écologie risque de se perdre dans ses approximations scientifiques et de nuire à sa cause.

Pesticides et têtes blondes
Pesticides et têtes blondes ©

En savoir +

Pesticides: la vérité vraie sur les mèches de cheveux de nos petites têtes blondes

Finale nationale du premier FameLab

La finale nationale du premier FameLab en France s'est tenue hier soir à l'université Pars-Diderot. Le gagnant est l'américain David Davila, jeune étudiant en neurosciences à l'université Paris-Descartes. Voici son passage lors de la finale régionale.

Le concours FameLab est un concours ouvert aux jeunes scientifiques pour promouvoir et encourager la communication scientifique, la médiation et la vulgarisation.

En savoir +

Le site de FameLab

Retrouvez La tête au carré :

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2014/04/e2dd13e8-c3e5-11e3-907f-782bcb6744eb/640_dossiers.jpg" alt="DossiersTAC1404" width="640" height="50" />
DossiersTAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.