Une recherche sur les jumeaux pour étudier les effets du tabagisme (par Axel Villard-Faure), Marvel organise un concours dédié aux femmes en science (par Florence Porcel), et la loi anthropologique de Marcel Duchamp (par Christine Siméone).

Effets du tabagisme

Depuis vendredi une étude circule montrant les effets du tabac sur le vieillissement de la peau. De 2007 à 2011, des chercheurs de la Société Américaine de Chirurgie Plastique ont profité de la fête des jumeaux dans l’Ohio pour mener une étude sur les effets du tabagisme sur l’apparence de l’épiderme. Ils ont comparé les visages de 74 paires de frères et sœurs ayant un différentiel face au tabagisme d’au moins 5 ans.

American Society of Plastic Surgeons (Home)
American Society of Plastic Surgeons (Home) © Radio France / Axel Villard-Faure

Au-delà des résultats qui sont prédictibles et en défaveur des fumeurs, qu’apporte cette étude ? Coup de communication pour les chirurgiens plastiques ou apport réel pour la science et la lutte contre le tabac ? Axel a fait quelques recherches.

En savoir +

Lien vers la publication: Facial Changes Caused by Smoking: A Comparison between Smoking and Nonsmoking Identical Twins

Une publicité parodique sur le thème du tabac et de la peau (anglais)

Concours Marvel

Natalie Portman met son talent et son goût pour les sciences au service du concours Thor – The Dark World qui vise à encourager les jeunes filles à s'engager dans les carrières scientifiques.

C'est Marvel qui co-organise le concours : son point de départ est l’astrophysicienne qu'incarne Natalie Portman dans Thor 2 , sorti mercredi dernier en France. « Les femmes sont sous-représentées dans ces domaines » a précisé la comédienne sur CNN. « Marvel encourage les filles à étudier encore plus, parce qu’il n’y a évidemment aucune raison pour qu’elles ne travaillent pas dans ce domaine ».

Notons qu'un autre concours en ligne encourage les jeunes à se lancer dans des carrières scientifiques : le Google Science Fair.

En savoir +

La vidéo des gagnantes du concours de Marvel

Loi anthropologique

Une loi qui conditionne nos jugements de goût. C’est la théorie qu’a développé l’artiste Marcel Duchamp à partir de 1913 : pour qu'un objet devienne un chef-d'œuvre de l'art, il faut qu'il soit d'abord refusé par une majorité scandalisée de telle sorte qu'une minorité agissante trouve un bénéfice, en terme d'amour-propre, à réhabiliter l'objet et l'artiste. Marcel Duchamp a décidé de prouver cette « loi » en 1917 en la mettant à l’épreuve. C’est ainsi qu’un objet artistique insolite fait son apparition : une pissotière. Dans le livre « Marcel Duchamp par lui-même » paru en septembre 2013, Alain Boton propose une lecture de son œuvre.

La pissotière
La pissotière © CC / Wikimedia
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.