Une reconstitution de la grotte Chauvet (par Axel Villard-Faure), l’application "Spritz" pour doubler sa vitesse de lecture (par Gabriel Pereira), et les faux cris d’alarme des drongos (par Cécile Bonneau).

Une reconstitution de la grotte Chauvet au millimètre près

Rhinocéros à grande corne - Grotte Chauvet
Rhinocéros à grande corne - Grotte Chauvet © / http://fr.wikipedia.org/wiki/Grotte_Chauvet

La grotte ornée du Pont-d'Arc, appelée aussi grotte Chauvet pourrait faire son entrée au patrimoine mondiale de l'UNESCO le comité examinera la demande entre le 15 et le 24 juin prochain. Découverte en 1994 cette cavité renferme plus de 1000 dessins et peintures vieux de 36 000 ans, un trésor du passé si précieux que la grotte n'a jamais été ouverte au public pour éviter tout risque de dégradation ou de contamination comme sa cousine de Lascaux a pu en subir. Pour permettre à chacun de vivre l'émerveillement que rapporte les quelques chanceux qui ont visité Chauvet, une réplique sera ouverte au printemps de l'année prochaine. Baptisée la "caverne Chauvet" car trois fois plus petite, cette réplique sera d'une fidélité rare, le relief sera restitué au millimètre et les peintures à l'échelle 1 grâce à une numérisation des originaux. Pour mettre un pied dans l'avenir de cette grotte Axel invite ce matin le préhistorien Jean Michel Geneste en direct.

En savoir +

La découverte racontée par les "inventeurs" : E. Brunel, J-M Chauvet et C. Hilaire.

"Spritz", l'appli qui promet de doubler votre vitesse de lecture

Baptisée "Spritz", comme le fameux cocktail italien, cette application de "lecture rapide" a été développée par une start-up américaine. Pour l'instant, seuls les smartphones et les montres connectées de Samsung sont concernés.

Exit les paragraphes et les retours à la ligne, "Spritz" fait défiler les mots les uns après les autres sur l'écran. La vitesse peut être paramétrée : 200 mots par minute (la moyenne d'un lecteur lambda), 400 mots par minute... et même 600 mots par minute pour les plus aguerris ! Le tout, sans efforts ou presque, assure la start-up.

Crédible ou pas ? Pour le neurologue Laurent Cohen, directeur de l'Institut du cerveau et de la moelle épinière à Paris : "C'est tout à fait possible. On peut lire beaucoup plus vite, car il y a une grande partie du temps de lecture qui est perdue par le mouvement des yeux sautant d'un mot à l'autre."

Mais comprend-on et retient-on vraiment ce qu'on lit ? C'est l'une des limites de cette technologie : il est impossible de modifier la vitesse en cours de lecture ou de revenir en arrière. Ce qui peut poser de sérieux problèmes de compréhension et de mémorisation, selon Laurent Cohen : "Quand le texte défile à une vitesse pareille, vous ne pouvez pas avoir accès à des représentations mentales aussi riches que dans une lecture plus lente."

Les drongos brillants, où l'art de crier au loup sans lasser

Les drongos brillants
Les drongos brillants ©

Les Dicrurus adsimilis , ou drongos brillants, petits oiseaux vivant en Afrique du Sud, ont coutume de pousser des cris d'alarme pour prévenir leurs congénères de l'arrivée d'un prédateur. Mais ils profitent parfois de la situation, et poussent de faux cris d'alarme afin de récupérer le repas délaissé par les fuyards. En outre, ils imitent à la perfection les cris d'alarmes d'autres espèces (par exemple le choucador à épaulettes rouges, le cratérope bicolore, et même le suricate!) afin de ne pas se faire repérer comme menteur, et de conserver toute leur crédibilité, toute leur capacité d'alarme. Thomas Flower, de l'Université du Cap, montre dans cette nouvelle étude que la tactique des drongos est tellement fine qu'elle témoigne de capacités cognitives exceptionnelles.

Retrouvez La tête au carré :

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2014/04/e2dd13e8-c3e5-11e3-907f-782bcb6744eb/640_dossiers.jpg" alt="DossiersTAC1404" width="640" height="50" />
DossiersTAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.