Deux nouveaux supercalculateurs pour Météo-France (par Axel Villard-Faure), une nouvelle méthode pour mesurer la pression atmosphérique des exoplanètes (par Florence Porcel), et statalacons autour du Médiator (par Dominique Dupagne).

Nouveau cerveau pour la météo

Météo-France annonce l’installation de deux nouveaux supercalculateurs dans la région toulousaine. Ces deux géants parmi les plus puissants au monde devraient permettre de multiplier d’ici quelques mois la puissance de calcul disponible par 12, et d’atteindre une puissance crête totale de 1 Pétaflops, soit un million de milliards d'opérations par seconde. Quels seront les bénéfices pour les prévisions météos quotidiennes et pour la recherche apportée par ce bijou qui a coûté plus de 30 millions d’euros à la société Bull, mais qui devrait permettre d’en faire gagner 10 tous les ans à notre pays ?

Un aperçu de l’animation publiée en ligne par Météo-France :

Deux nouveaux supercalculateurs
Deux nouveaux supercalculateurs © Météo-France / Météo-France

En savoir +

Infographie : Les nouveaux supercalculateurs de Météo-France

Comment prévoit-on la météo ?

Mesurer la pression atmosphérique des exoplanètes, et détecter la vie ?

Des astronomes de l'Université de Washington ont mis à jour une nouvelle méthode pour mesurer la pression atmosphérique des exoplanètes, à l'aide de la signature très particulière de l'absorption de la lumière par des molécules doubles d'oxygène.

Mieux encore ! Comme il est peu probable qu'une atmosphère soit chargée en oxygène sans organismes qui en produiraient régulièrement grâce à la photosynthèse, détecter ces molécules reviendrait à détecter la vie !

En savoir +

Un article sur Science Daily

Psychose autour du médiator

Médiator
Médiator © AFP / FRED TANNEAU

L'affaire du Médiator, dévoilée par Irène Frachon en 2011, continue de faire des vagues. Les aspects positifs résident dans la décision de la Haute Autorité de Santé de recruter des rapporteurs indépendants de l'industrie pharmaceutique. En revanche, ce scandale pousse certains acteurs de la santé à sur-réagir et à voir des Mediator partout. La statalacon n'est jamais loin et l'interprétation des statistiques concernant le relevé des effets indésirables devrait être plus prudente.

Retrouvez La tête au carré :

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/11/c2307ded-494a-11e3-b517-782bcb6744eb/640_dossier.jpg" alt="Dossier01" width="640" height="59" />
Dossier01 © cc axel VF / axel Villard Faure

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.