Un miroir qui accentue vos sourires pour vous rendre heureux (par Axel Villard-Faure), les prochaines missions spatiales de l’ESA (par Florence Porcel), et l’installation « Tropique » pour révéler les fluides immatériels (par Christine Siméone).

Souriez, c’est votre reflet !

Cheese !!!
Cheese !!! © Radio France / Axel Villard-Faure

Et si votre propre sourire était une arme contre la dépression et la morosité ambiante ? Des étudiants japonais ont inventé le miroir qui sourit, fait d'une caméra et d'un écran. Les expressions de votre reflet dans ce dispositif sont accentuées artificiellement, si bien que vous vous souriez à vous-même ! Les étudiants sont persuadés que cette invention pourra rendre tout le monde plus joyeux et influencer l'humeur de ses utilisateurs. Axel n'est pas de cet avis, il vous explique pourquoi et propose une autre machine à sourire plus simple et moins gadget.

En savoir +

Le pouvoir secret du sourire (vidéo TED Talks)

Quelles sont les futures missions spatiales européennes ?

L'Agence Spatiale Européenne a annoncé il y a quelques jours les heureux élus concernant les missions L2 et L3 - des missions longues scientifiques à 1 milliard d'euros, sélectionnées dans le cadre de "Vision Cosmique" qui regroupe tous les projets scientifiques à développer entre 2015 et 2025.

L2 étudiera l'Univers chaud et énergétique (les trous noirs, la formation des amas, les sursauts gamma) et L3 tentera de détecter les ondes gravitationnelles de l'espace-temps prédites dans la théorie de la relativité générale d'Einstein mais jamais observées jusqu'à présent.

L1 avait été choisie en mai 2012 : il s'agit de la mission JUICE qui partira étudier les lunes de Jupiter (et Jupiter un peu aussi) en concentrant ses recherches sur Europe, Ganymède et Callisto qui contiennent des océans d'eau liquide (et peut-être la vie ?).

En savoir +

Ressentir et voir l'invisible

Dans le cadre du festival Nemo en Île-de-France, Etienne Rey présente "Tropique" au 104. Tropique est une installation environnementale, un espace vide de matière, qui se densifie en ondes sonores et lumineuses, activées et modulées par la présence et l'activité humaine. Etienne Rey veut révéler les mouvements des fluides invisibles et immatériels, les déplacements d'air générés par les déplacements de corps. Il a travaillé pendant deux ans avec un scientifique, un spécialiste des neurosciences et de la vision en particulier, Laurent Perrinet (Institut de neurosciences de la Timone à Marseille), dans le cadre d'un projet soutenu par l'Institut méditerranéen de recherches avancées.

Dans cette installation, vous allez essayer de passer par dessous les rayons, de les éviter, vous allez bousculer des phénomènes lumineux et votre perception de l'espace va s'en trouvée très troublée. Christine Siméone en parle aujourd’hui dans sa chronique.

EN BREF

Les « fakes » de la tempête Xaver (ou Bodil) en Europe, et du cyclone Sandy en 2012.

Un "fake" durant la tempête Xaver en 2013
Un "fake" durant la tempête Xaver en 2013 ©
Un "fake" durant le cyclone Sandy en 2012
Un "fake" durant le cyclone Sandy en 2012 ©
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.