Deux méthodes d’obtention de cellules souches remises en cause (par Axel Villard-Faure), un test sanguin pour prédire la maladie d’Alzheimer (par Sébastien Bohler), et l’inauguration du Carrefour Numérique de la Cité des sciences (par Hélène Chevallier).

Une nouvelle fraude scientifique ?

Retracted
Retracted © Radio France

Le 30 janvier de cette année la revue Nature publiait deux études majeures (ici et ici) proposant une nouvelle méthode d'obtention de cellules souches pluripotentes. Aujourd'hui, presque deux mois après, la publication est critiquées de toute part, aucune équipe ne parvient à reproduire l'expérience faites au Japon qui était pourtant présentée comme simpliste et des soupçons de fraudes apparaissent. Axel fait le point aujourd'hui sur cette publication, qui laissait pourtant présager de belles avancées dans le domaine de la recherche médicale sur les cellules souches.

En savoir +

La demande de retrait dans Nature.

Un test sanguin pour prédire Alzheimer

Un test sanguin permettant de dépister l’apparition de la maladie d’Alzheimer avant tout symptôme verra-t-il le jour? C’est ce que laissent espérer des expériences préliminaires aux Etats-Unis. Sur un premier échantillon de patients, les chercheurs ont réussi à prédire avec 90 % de fiabilité l’apparition de la maladie deux à trois ans plus tard, en repérant des modifications biochimiques dans les échantillons sanguins. Les biomarqueurs identifiés sont dix classes de lipides circulant dans le sang, et qui joueraient un rôle d’entretien des membranes des neurones dans le cerveau.

Cette étude, expliquera Sébastien, pourrait être le début d’une nouvelle approche en amont de la maladie, à condition que les résultats soient élargis à des tests cliniques sur des échantillons de sujets conséquents.

Le Carrefour Numérique de la Cité des sciences et de l’industrie

Cyborg
Cyborg © Cité des sciences / Cité des sciences

La Cité des sciences se met au FabLab. L'établissement a repensé son Carrefour Numérique², un lieu dédié au numérique en créant un Living Lab et un Fab Lab. De nouveaux espaces dont le but est d'accueillir le public et plus particulièrement les 15-25 ans afin de les familiariser aux sciences et aux techniques, des matières dont beaucoup ont tendance à se désinteresser, en leur faisant fabriquer des objets comme des robots ou des drones grâce à des outils comme des imprimantes 3D ou des découpeuses laser.

EN BREF

Le premier arc-en ciel extra-terrestre observé par Venus Express orbiter !

En Grande-Bretagne, un homme s'est fait reconstruire une partie de son visage grâce à des techniques d'impression 3D.

Retrouvez La tête au carré :

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/11/c2307ded-494a-11e3-b517-782bcb6744eb/640_dossier.jpg" alt="Dossier01" width="640" height="59" />
Dossier01 © cc axel VF / axel Villard Faure

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.