Les mots sont analysés plus ou moins rapidement par notre cerveau selon le sexe de notre interlocuteur (par Axel Villard-Faure), Curiosity au féminin (par Florence Porcel), et des cauchemars différents pour les hommes et les femmes (par Cécile Bonneau).

Le genre et le sens des mots

Le genre et le sens des mots.
Le genre et le sens des mots. © Radio France / Axel Villard-Faure

Le genre des mots auraient-il une influence sur notre compréhension du message quand on écoute une voix ? Selon une étude américaine oui, mais pas forcément de la manière dont on l'entend. Selon le sexe de notre interlocuteur les mots féminins ou masculins ne sont pas décryptés à la même vitesse par notre cerveau. Les chercheurs de l'université du Kansas ont démonté que les mots de genre féminin, dans la bouche d'une femme, étaient analysés plus rapidement. Idem pour les mots masculins prononcés par un homme. Axel vous fait une petite démonstration à l'antenne aujourd’hui !

Mais quel est son sexe ?

Bien que les anglophones aient un pronom neutre pour tous leurs substantifs, la NASA a décidé de personnifier Curiosity et d'en faire un rover au féminin. Mais contrairement aux robots, sondes ou télescopes spatiaux pour lesquels on utilise le pronom "il", le "elle" de Curiosity est sans cesse remis en question.

En savoir +

Curiosity is a she !

Les femmes ne font pas les mêmes cauchemars que les hommes

On croirait lire un cliché sexiste, et pourtant… quand on étudie les cauchemars et les mauvais rêves, comme l'ont fait Geneviève Robert et Antonio Zadra à l'université de Montréal, on constate que les uns rêves de catastrophes, de guerres, d'agressions physiques, quand les autres rêvent de conflits "interpersonnels", avec leurs collègues ou au sein de leur famille et de situations humiliantes ou frustrantes.

En savoir +

La thèse de Geneviève Robert.

Retrouvez La tête au carré :

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/11/c2307ded-494a-11e3-b517-782bcb6744eb/640_dossier.jpg" alt="Dossier01" width="640" height="59" />
Dossier01 © cc axel VF / axel Villard Faure

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.