Une application Android pour capter les données météo (par Axel Villard-Faure), le popcorn nous empêche de mémoriser les pubs (par Cécile Bonneau), et un prototype de paradis par l’artiste Fabrice Hyber (par Christine Siméone).

Vous êtes le nouvel Homo meteo

BigData
BigData © / Axel Villard-Faure

Big Data mais pour faire quoi ? Exemple aujourd'hui. Et si nous devenions tous des mini-stations météo pour mieux comprendre le climat et les consommations d'énergie ! C'est le rêve de tous des météorologues… Des données en très grandes quantités provenant de toute la planète et de façon répartie. Nos smart-phones pour peu que nous partagions nos données permettent déjà de réaliser ce rêve de scientifiques. Une application Androïde s'est lancée depuis peu dans l'aventure, elle s'appelle Weather Signal !

En savoir +

Comment faire correspondre la température de la batterie à la température atmosphérique

Manger pendant la pub permet d’y être insensible

Popcorn
Popcorn © / jayneandd

Une étude allemande portant sur la consommation de popcorn dans les salles de cinéma a montré que l’action de mâcher pendant un message publicitaire empêche de retenir le nom d’une nouvelle marque ! En effet, lorsque nous nous trouvons confrontés à un nouveau nom (un nom de marque par exemple), nous mobilisons mentalement (et inconsciemment) les muscles de la bouche pour prononcer intérieurement ce nom afin de bien le retenir. Si nous sommes en train de mâcher pendant que ce nom nous est soumis, nous ne pouvons pas mettre en place la procédure de mémorisation, et nous ne retenons rien!

En savoir +

D'autres études savoureuses dans le même « journal of consumer psychology ». A lire pour éviter déjouer les pièges de la publicité!

La chaleur rend les consommateurs conformistes Les femmes sont plus hédonistes en période d’ovulation

Seuls les artistes ont trouvé la voie

Hyber Prototype de Paradis
Hyber Prototype de Paradis © Fabrice Hyber

Là où les scientifiques cherchent encore, on peut compter sur les artistes pour inventer des solutions. Le paradis existe-t-il ? Un chercheur vous dira non, car ce n'est pas prouvé. Mais Fabrice Hyber, lui, a déjà inventé un prototype de paradis. Il est à voir à la biennale d'art contemporain de Lyon. Fabrice Hyber nous invite à une déambulation pour le découvrir. Pour y entrer il faut chercher la clé...L'entrée est signalée par un jet d'eau tombant sur une silhouette découpée dans le sol. On retrouve dans ce paradis tous les petits hommes ou hommes cellulaires qui ont jalonné le travail de Fabrice, mais également des anti-urinoirs.

Demain les virus seront nos amis ?

Fabrice Hyber travaille depuis 2007 avec des scientifiques sur les cellules souches. En ce moment il travaille sur les virus. Quand la science s'évertue à chercher des vaccins pour les neutraliser, Fabrice Hyber a eu une autre idée. ¨Pourquoi le virus de la grippe ne servirait-il pas à nous réchauffer, ou en tout cas pourquoi ne nous serait-il pas utile ? Des virus esclaves en quelque sorte, pour nous aider. Ça n'a pas encore pris forme mais ça germe !

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.