L'accélérateur de particules du Cern perce le secret des nuages (par Cécile Bonneau) et la sismicité au Chili (par Sophie Bécherel).

L'accélérateur de particules du Cern perce le secret des nuages

Chambre à nuages
Chambre à nuages ©

Les nuages se forment… grâce aux arbres! L'expérience Cloud menée au Cern (l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire) près de Genève, vient de montrer que les vapeurs dégagées par les forêts participent à la formation des nuages. Ces aérosols (les vapeurs biogènes, qui sont des dérivés de l'alpha-pinène), en se combinant avec l'acide sulfurique de l'atmosphère, forment des molécules de plus en plus grosses, qui finissent par devenir des noyaux de condensation, autrement dit des "graines" de nuages. Un mécanisme dont on ne soupçonnait pas jusqu'alors l'importance.

En effet l'exploration précise des mécanismes de formation des nuages, qui est cruciale pour améliorer les modèles climatiques, est très délicate tant les concentrations chimiques à étudier sont faibles. La "chambre à nuage" de l'expérience Cloud permet de reproduire très précisément les conditions atmosphériques, ainsi que le phénomène de rayons cosmiques de l'atmosphère, grâce à un faisceau de particules issu de l'accélérateur du Cern.

Pour en savoir + :le site internet du CERN et la publication dans Science du 16 mai 2014

La sismicité au Chili

uppix.net

Sophie Bécherel était au Chili il y a quelques semaines et elle continue le compte-rendu de son voyage. La semaine dernière, elle nous racontait Alma, le téléscope de l'extrême. Aujourd'hui, elle nous parle de la sismicité au Chili et de des menaces d'un "Big One" qui sont de plus en plus pressantes.

Retrouvez La tête au carré :

DossiersTAC1404
DossiersTAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF
chroniquesTQC1404
chroniquesTQC1404 © cc by Axel VF / Axel VF
NewsletterTAC1404
NewsletterTAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF
BLOG2TAC1404
BLOG2TAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF
FacebookTAC1404
FacebookTAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.