Les pages santé de Wikipédia remises en cause (par Axel Villard-Faure), devenir papa-poule s’expliquerait par des changements dans le cerveau (par Sébastien Bohler), et un projet fou pour s'envoyer des messages olfactifs (par Hélène Chevallier).

Remise en question des pages santé de Wikipédia

Dans une publication révélée avant-hier, l’association américaine des ostéopathes s’attaque aux pages santé de Wikipédia. L’étude de grande envergure s’est attaquée aux dix articles les plus consultés en matière de santé de l’encyclopédie libre (cancers, troubles mentaux, hypertension, diabètes etc…) et les a comparés à la littérature scientifique. Les conclusions sont sans appel : neuf des dix articles contiendraient de grossières erreurs et la conclusion est d’autant plus forte, mieux vaut consulter son médecin pour des questions d’ordre médical que de consulter Wikipédia. Axel décrypte ce papier reprit aujourd’hui par le site de la BBC avec un titre accrocheur : « Faites confiance à votre médecin et pas à Wikipédia, disent les scientifiques ».

Cerveau de maman ou de papa ?

Quels changements implique le fait d’être père ? Des changements profonds ! Jusque dans nos neurones, nous expliquera Sébastien. Doté d’une extraordinaire plasticité, le cerveau des papas se transfomerait presque en cerveau de... Maman. La parentalité a tendance à développer deux types de réseaux de neurones, un réseau émotionnel chez la maman et un autre plus cognitif chez le papa. Mais chez les pères qui sont le “premier lien” avec l’enfant (mère peu impliquée, ou homoparentalité), les deux réseaux se développent et fonctionnent ensemble. Devenir papa-poule est donc une possibilité réelle, c’est seulement une question d’investissement.

S’envoyer des messages olfactifs

oPhone
oPhone © Radio France / Hélène Chevallier

Des SMS odorants. C'est le projet un peu fou de David Edwards, cet américain installé à Paris qui dévoilera à la mi-juin l'oPhone, un système qui permet de s'envoyer des messages olfactifs. Dans un premier temps, l'utilisateur utilise une application gratuite, oSnap, et prend par exemple une photo d'un repas. Il y associe différentes odeurs, parmi 32 pour le moment disponibles, comme celles du beurre, de la fève de cacao amer, ou du poisson. Baptisé oNote le message olfactif est ensuite envoyé à son destinataire. Pour le sentir, ce dernier devra être équipé de l'oPhone, un appareil qui retranscrit le parfum via des petites émissions de vapeur. Les premiers oPhones ne seront commercialisés qu'en 2015 mais pour 149 dollars les plus curieux pourront déjà les pré-réserver sur le site de financement participatif IndieGogo.

Retrouvez La tête au carré :

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2014/04/e2dd13e8-c3e5-11e3-907f-782bcb6744eb/640_dossiers.jpg" alt="DossiersTAC1404" width="640" height="50" />
DossiersTAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.