La fermeture des commentaires sur Popular Science (Axel Villard-Faure), les énigmatiques projets du SETI sur l’intelligence extraterrestre (Florence Porcel), et l’exposition Power Pixels (Christine Siméone).

Trolls

Vous ne passerez pas
Vous ne passerez pas © Radio France / Axel Villard-Faure

Axel reviens sur la décision prise par le site Popular Science de fermer les commentaires sur son site. Il n'est plus possible désormais de réagir aux articles postés par l'un des plus vieux magazines scientifiques américains. La faute aux trolls explique la rédactrice en chef Suzanne LaBarre. Les Trolls ces petits êtres maléfiques qui polluent les posts avec leur mauvaise foi et leur agressivité. Mais... les trolls sont-ils vraiment les ennemis des sites d'informations scientifiques ? Est-ce la bonne solution de fermer la porte aux échanges en ligne ?

> En savoir +

Sur le blog Passeur de science : Peut-on censurer au nom de la science

Une étude sur le "nasty effect"

Intelligence Extraterrestre

Le SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence ) recherche des signes d'intelligence extraterrestre depuis plus de 50 ans. Programme d’origine américaine, il regroupe des projets dont le but est de détecter les signaux qui pourraient être émis depuis une autre planète. Le 18 septembre 2013, cinq chercheurs discutaient du sujet lors d’un Hangout.

> En savoir +

L'article de Luc Arnold, ingénieur de recherche à l'Observatoire de Haute-Provence (Anglais)

Le film "Contact", de Robert Zemeckis (1997) avec Jodie Foster et Matthew McConaughey, tiré du roman de Carl Sagan.

Power Pixel 2013

Le Centre des Arts de Enghien-Les-Bains présente jusqu’au 15 décembre Power Pixels 2013 , sur Miguel Chevalier, artiste qui a fait du monde binaire son champ d’exploration. Pour lui, le pixel se rapporte autant à l’art de la mosaïque, qu’à la cinétique ou l’Op art.Dans l'une de ses oeuvres, il retrace même l'histoire de l'art amenant au numérique, depuis le pointillisme en passant par exemple par le Nouveau Réalisme, car oui, pour lui, Arman et César ont un rapport avec son travail aujourd'hui.

L'œuvre de Miguel Chevalier se révèle expérimentale et pluridisciplinaire, prenant ses sources dans l'histoire de l'art et s'articulant autour de thématiques récurrentes comme la nature et l'artifice, les flux et les réseaux, les villes virtuelles et les arabesques.

Power Pixels 2013, par Miguel Chevalier :

Janus - Miguel Chevalier
Janus - Miguel Chevalier © Miguel Chevalier
Lilus Arythmeticus
Lilus Arythmeticus © Miguel Chevalier

EN BREF

Depuis deux jours, Google Street View propose une ballade virtuelle dans le plus grand centre de physique des particules du monde,le laboratoire européen CERN, basé près de Genève (Suisse)

Views: CERN - Large Hadron Collider tunnel de Google Maps

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.