Pour la 6ème fois depuis le début de l'année, Les sages-femmes redescendent dans la rue en espérant notamment mettre à mal "le défaut d'information", le "manque de reconnaissance" et le "mépris" des pouvoirs publics. A cette occasion, Bruno Duvic reçoit Caroline Combot porte-parole du mouvement.

Les sages-femmes en colère 

C'est le plus beau métier du monde, dit-on... Pourtant les 23.500 sages femmes de France, des femmes à 97%, sont appelées à la grève aujourd'hui. 

Depuis la début de l'année, c'est la sixième journée de mobilisation. : salaires, formation, statut, les sages femmes demandent des changements à tous les étages. Un récent rapport de l'Inspection générale des affaires sociales propose un statut sur mesure pour ces professionnelles au carrefour des professions médicales et paramédicales. Ca ne les satisfait pas. Pas plus que la hausse de salaire équivalente à 183 Euros bruts promise pour le mois de janvier par le ministre de la Santé.

D'où vient ce malaise ? Quelles sont les revendications ? En quoi consiste aujourd'hui le métier de sage-femme ? 

Pour répondre à toutes ces questions, Caroline Combot secrétaire générale adjointe de l'ONSSF (Organisation Nationale des Syndicats de Sages-Femmes) est l'invitée de Bruno Duvic. 

Au programme du journal de 13H 

  • Marine le Pen peut-elle relancer sa campagne ?
  • fin des tests Covid gratuits le 15 octobre 
  • fin de la conjugalisation pour l'Allocation Adulte Handicapé 
  • Pour répondre aux questions économiques et géo-politiques que suscite l'augmentation du prix du gaz Thomas Pellerin-Carlin, chercheur et directeur du Centre énergie de l'institut Jacques Delors est l'invité du journal 
  • Le chancelier autrichien Sebastian Kurz visé par une enquête de corruption
  • Human Rights watch publie un rapport sur le traitement des migrants à Calais 
  • En quoi la crise alimentaire a-t-elle modifié nos habitudes à l'heure du déjeuner en particulier
  • la grève des éboueurs se poursuit à Marseille 
  • L'équipe de France de football dispute ce soir à Turin la demi-finale de la ligue des Nations face à la Belgique. 

Une semaine dans leurs vies : 5 Français dans la campagne présidentielle - Silvana coiffeuse à Avesne-Sur-Helpe ep.4 

Aujourd'hui, nous suivons Silvana, coiffeuse à Avesne sur Helpe, l'une des ville les plus pauvres de France, près de Maubeuge, dans le Nord. Elle a 51 ans, 4 enfants, elle a ouvert son salon il y a 3 ans. Elle n'a pas voté aux élections régionales, et pour l'année prochaine, elle n'est pas encore décidée.  

Anne Souètemondt est allée la voir dans son salon. 

13h50
chronique de Thierry Lhermitte
Une semaine dans leurs vies
Une semaine dans leurs vies : 5 Français dans la campagne présidentielle - Silvana coiffeuse ep.4
Exporter
L'équipe
Thèmes associés